Recommendation de lecture

Lisez ce billet https://vastufinir.ca/2018/03/16/on-a-fait-lepicerie-avec-35-par-semaine/

J’aurais voulu écrire ce billet. J’aurais écrit exactement ça.

Merci Mathieu et Caroline d’avoir compris à quel point l’avis de Stephane-sur-Facebook-qui-va-à-Pounetacana sur comment les pauvres devraient gérer leur argent est crissement insultant.

Je ne suis pas pauvre, je gagne un peu moins de 44 000$ par année. Tous les salaires des fonctionnaires sont publics, vous pouvez trouver mon salaire annuel exact sur le site du Conseil du Trésor.

Je vis au dessus du seuil de la pauvreté et je fais un salaire décent. Mais j’arrive souvent serré à la fin du mois et l’achat de mes pneus d’hiver en novembre m’a forcé à cesser d’acheter mes médicaments depuis les Fêtes parce que j’avais le choix entre 100$ de pilules et 100$ d’épicerie et j’en paie le prix aujourd’hui avec une uveite créée par mon système immunitaire hyperactif qui a pogné les nerfs en l’absence de Purinetol dans mon corps. (oui c’est 100$ par mois APRÈS les assurances, le Purinetol coûte pas loin de 4.50$ la pillule et je dois en prendre 3 par jour. Non, il n’y a pas de version générique arrêtez de poser cette calice de question, je suis pas stupide, je paie pas 100$ par mois et je me prive pas de pilules pour le fun!).

44 000 $ par année c’est un bon salaire.

Mais…

Je fais 120 km par jour pour aller travailler (60 km aller-retour) plus ou moins 600km par semaine. Ce n’est pas un déplacement professionnel, c’est la distance qui sépare mon appartement de ma job, mon kilométrage n’est pas remboursé par mon employeur. 50$ par semaine en moyenne en gaz, changements d’huile aux 6 semaines environ et toutes les dépenses d’entretien viennent plus souvent que la moyenne et une assurance auto plus chère à cause de mon kilométrage moyen élevé.

Je paies moins de 400$ de loyer pour un 5 et demi sur deux étages, donc non, je ne déménagerai pas dans un 4 et demi à 800$ par mois à Québec où j’aurai pas le droit d’avoir mon chat, où je devrai trouver un nouveau médecin de famille, un nouveau garagiste, un nouveau dentiste etc etc etc avec aucune famille proche en cas de besoin, juste pour économiser 200$ de gaz.

J’haïs vivre en ville anyway.

J’habite seule, donc mon 44 000$ par année est le seul revenu qui entre chez nous. Mon ménage est donc équivalent à celui d’un couple au salaire minimum à temps plein 40 heures par semaine. Et mes dépenses sont pas super moins élevées. Par exemple, mon câble et mon chauffage me coûtent pas moins cher parce que je suis la seule utilisatrice.

Je vous dis pas tout ça pour faire pitié, je fais pas pitié du tout. J’adore ma job et j’aime mon milieu de travail et j’adore mon appartement, mon voisinage et ma vie en région. J’assume totalement mes choix et leurs conséquences. Je ne suis pas une martyre ni une pauvresse.

Mais je sais ce que c’est que se sentir coupable d’aller manger au resto pour le départ d’un collègue de travail.

Je sais ce que c’est que de dire qu’on est stressée financièrement et de se faire dire qu’on a juste à plus avoir le câble pour économiser. Ou fermer mes lumières quand je suis dans une autre pièce et baisser le chauffage quand je suis absente.

Se faire dire de trouver du covoiturage Vallée-Jonction/Ancienne-Lorette, comme si du monde qui ont exactement mon horaire de travail et un trajet similaire, ça court les rues.

Ces conseils bien intentionnés sont humiliants. Mais au moins ils sont bien intentionnés.

Ce qui n’est pas le cas des commentaires de M. Lambert et des Stephanes de Facebook de ce monde sur le contenu du panier d’épicerie des gens vivant au salaire minimum. Pour Steph et Frank, si t’es pauvre, c’est parce que t’es trop con et/ou trop paresseux pour être riche.

Être pauvre, ou avoir un revenu peu élevé, ce n’est pas une faille morale qui mérite punition. La pauvreté n’est pas un péché qui doit être expié en public. Si t’as réussi dans la vie ce n’est pas une preuve de ta supériorité personnelle, la réussite dépends d’énormement de facteurs externes (contacts, race, genre, âge, santé, milieu de naissance, milieu d’éducation, et oui, une maudite grosse dose de hasard qui fait de toi la personne qui était au bon endroit au bon moment avec les bonnes personnes pour saisir une opportunité).

Oui il faut faire des efforts pour réussir, mais si vous croyez que c’est la seule qualification nécessaire pour réussir, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : vous n’êtes pas aussi hot que vous pensez l’être et il y a beaucoup de gens qui mériteraient votre gratitude et qui pensent que vous êtes un trou de cul.

Et ils ont raison.

Bon j’arrête là, j’ai un oeil busté parce que je suis trop conne pas assez riche pour être malade.

Matante Elise out.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s