Le Grand Visionnement 2015 : Channing Tatum: Introduction

Avant que vous le disiez, oui, vous avez raison, c’est mes hormones qui gèrent mon blogue. J’ai aucune honte à l’admettre.

Faites pas comme si vous étiez surpris.

Alors, dû au fun noir que je me suis faite en écrivant le Grand Visionnement 2015: Tom Hardy (même si ça a fait un flop monumental, j’ai genre eu 1 lecture pour chaque article, et je pense que c’est les relectures que je fais compulsivement pour m’assurer que tout est écrit clairement), j’ai décidé de continuer l’expérience avec mon obsession du moment.

Le seul.
L’unique.

Le merveilleux.

L’extraordinaire.

Channing Tatum.

wpid-53a013ad3da24_-_cos-05-channing-tatum-shirtless-de.jpg

Brun? check! Yeux pâles? check ! Jolie bouche? check! Masculinité saine? YOU BET! Drôle? check, check Sexy? check, check, check, check, check, check! Yep, en plein mon genre. Et merde il a même les manches de chemise roulées sur cette photo. OUF!

Oh ça va être toute une ride les amis, parce que M. Tatum a une généreuse dose de navets dans sa filmographie et j’ai souffert, oh que j’ai souffert pour nourrir mon obsession écrire cette série! Je vous rappelles que pour écrire ces billets, je dois en général voir les films à plusieurs reprises, en particulier ceux qui ne m’ont pas impressionée. Dans certains cas, c’est carrément du masochisme. C’était moins pire avec Hardy, ses navets (sauf une énorme exception) sont relativement digestes et son talent exceptionnel rendait le tout plus facile. Channing est un bon acteur, il est même excellent à ses heures, mais il n’est pas du niveau d’Hardy et il ne peut racheter un navet à lui-même.

Mais hey, on a deux Magic Mike avec plein de photos de monsieurs pas de chandail dans un futur rapproché, donc, restez avec nous, ça va valoir la peine! Et les deux Jump Street, qui sont vraiment, vraiment, vraiment bons.

Un billet par semaine, tous les mercredi matin.

On va commencer la semaine prochaine avec les G.I. Joe. Oh oui, on commence avec un super navet et un film potable. Direct dans le vif du sujet!

Si vous aimez me voir souffrir, ça va bien commencer pour vous.

Enjoy!

Les liens pour les différentes parties seront affichés ici et cette introduction restera en haut de la page d’accueil pour la durée du Grand Visionnement.

Partie Dix: GI Joe: Rise of Cobra et GI Joe: Retaliation

Partie Onze: Foxcatcher

Partie Douze: White House Down

Partie Treize: Haywire et Side Effects.

Partie Quatorze: 21 Jump Street

Partie Quinze: Magic Mike

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s