L’empathie et le consentement enthousiaste: La masculinité saine et magique de Magic Mike XXL

Ok, ma meilleure amie Nadia et moi avons décidé de se faire une soirée de filles. Nous sommes allées voir Magic Mike XXL. Nous sommes ressorties du cinéma en flottant.

Je pense que ça fait au minimum 5 ans que j’ai pas vue ma meilleure amie avoir autant de fun.

Ostie que ça fait du bien.

Mais, non, je ne suis pas ici pour vous faire un Grand Visionnement Channing Tatum (quoique c’est pas totalement exclu dans un futur pas trop lointain). Non, je veux vous parler de pourquoi ce film a comblé tant d’ovaires.

Non, ce n’est pas à cause de ceci:

wpid-https%3a%2f%2f36.media_.tumblr.com%2fac6d714279b1b8c7469bbf6d0c7ee5c9%2ftumblr_nr2tq0oapx1rjthnto1_1280.jpg

Oh Matt, mon petit maudit, je t’adore depuis Chuck.

Ou ceci:

wpid-https%3a%2f%2f38.media_.tumblr.com%2f9f45488bea4cb67a67523f5386e4c5a3%2ftumblr_nqua37ooiz1sykpjyo5_500.gif

La meilleure scène du film. Hands down.

La raison est hyper simple. Et c’est Antonella qui va vous le dire:

Ce film est fait sur mesure pour les femmes.

Ah putain que ça fait du BIEN!

Vous vous souvenez comment je vous expliquait que l’empathie est le plus puissant des aphrodisiaques?

Channing Tatum l’a compris. Jenna Dewan est chanceuse en tabarnak. (ok, honnêteté complète, je suis 100% volontaire pour une relation polyamoureuse avec le couple Tatum/Dewan. Elle est fucking bandante, et lui… OUF! Bref, si vous cherchez à pimenter votre mariage, Channing & Jenna: realmatanteelise@gmail.com. Just sayin’)

Ok. Ce film est vraiment, absolument, complètement pas intellectuel. C’est sérieusement un film avec zéro cerveau nécessaire.

Mais, mais, mais, mais.

Il est plein de femmes noires.

Il est plein de femmes rondes.

Il est plein de femmes dans la quarantaine.

Et elles sont toutes des REINES.

Pas d’hésitation, pas même une seule seconde, de la part d’aucun des hommes musclés et terriblement sexy de ce film. Pas de joke de grosses, pas de jokes de cougars. Ils sont tous là pour une seule et unique raison: Les faire sourire, leur faire passer un bon moment, les faire se sentir bien dans leur peau.

Putain

de

concept

RÉVOLUTIONNAIRE.

Les putains de stripteaseur/guérisseur de l’âme.

Messieurs, prenez des notes:

Ça n’a rien à voir avec les six packs. Les gars sont beaux, mais un bel égoïste, c’est un total turn-off.

Si vous décidez que la femme que vous voulez est une REINE, pas une princesse pure et innocente, mais une putain de REINE avec des organes génitaux fonctionnels, qui éprouve du plaisir, qui est en plein contrôle de sa sexualité et qui ne cherche qu’à être comblée, je vous GARANTI que plus jamais vous ne dormirez seul sauf quand vous en aurez envie.

  • Une REINE satisfait ses désirs.
  • Une REINE accorde ses faveurs à qui s’en montre digne.
  • Une REINE choisi quand et avec qui elle partage son lit. Et sa décision est FINALE et NON NÉGOCIABLE.
  • Mais il y a d’autres REINES, partout.
  • On ne manipule pas une REINE.
  • On respecte une REINE.
  • Toutes les REINES sont belles.
  • Toutes les REINES méritent le meilleur de leurs rois.
  • Et les REINES savent récompenser ceux qui savent bien les servir comme il se doit.

Oubliez la merde des Pick-up artists.

Ne soyez pas des chasseurs en quête de proies.

Soyez des strip-teaseurs au service des REINES.

Et toutes les Andie MacDowells du monde vous laisseront essayer leur pantoufles de verre.

De plus, dans Magic Mike XXL, on nous montre des exemples d’hommes on ne peut plus masculins, mais tellement loin de l’idée traditionnelle du mâle. Ok physiquement, ils sont totalement dans le main stream. Mais laissez moi vous exposer quelques points qui, à mon avis, sont un excellent exemple de masculinité saine:

  • Quand Mike dit à Ken de le frapper pour passer sa colère, ça ne fonctionne absolument pas.
  • Ritchie veut donner dans son spectacle le total romantisme à ses clientes: mariage avec fleurs et gros diamant, et nuit de noce dans un sling sur du Nine Inch Nails. Mais c’est SON fantasme à lui.
  • Tito a des ambitions quétaines, mais Mike l’encourage et lui offre même son aide.
  • Andre et Ken apprécient le fait qu’ils font du bien au monde.
  • Tarzan s’ennuie de Mike et n’as pas peur de l’admettre.
  • Malik ne se sent pas intimidé par l’autorité de Rome, sa blonde.
  • TOUT LE MONDE BAISE LES PIEDS DE ROME ET PERSONNE NE SE FAIT TRAITER DE MAUVIETTE POUR ÇA.
  • La scène de strip tease la plus hot du film a lieu dans un dépanneur, au son d’une toune des Backstreet Boys, au profit d’une jeune fille boulotte à l’air hyper bête. (Elle sourit à la fin, pendant que nous on hurle dans la salle). Et tous les gars sont dans la fenêtre à encourager Ritchie de bon coeur.
  • Ken est sérieusement en contact avec l’univers. Genre avant longtemps, il va se mettre à léviter. Tous ses amis acceptent ce fait et embarquent dans ses lubies créatives sans même sourciller.
  • Mike essaie d’encourager ses copains à se trouver eux-même, plutôt que de leur dire quoi faire.
  • Mike n’est pas dans une bonne passe, il le sait et décline donc une super chance de se tapper Zoe la photographe bohémienne bisexuelle (jouée par la super belle Amber Heard, faque c’est pas un petit coup qu’il passe, c’est une bombe). Il passe son tour et évite les regrets. Personne ne remets sa décision en question ou lui dit qu’il a raté un bon coup.
  • Le vagin large d’Andi MacDowell est une pantoufle de verre pour le gros pénis de Ritchie!!!!!!

Un dernier point que ce film souligne, c’est l’univers des travailleurs du sexe dans une optique positive. Tout ce que je vous ai dit sur comment ils traitent toutes les femmes comme des Reines? C’est du service à la clientèle (mais hé, pratiquez-le à la maison aussi, c’est plus le fun de se faire servir son assiette avec un sourire qu’on soit chez soi ou au resto ok?).

Contrairement au premier film, il n’y a pas de shady boss pour planter un couteau dans le dos aux danseurs. Pas de petit jeune abitieux, pas de vedette. Juste des gars qui aiment leur job, parce qu’ils sont bons dans ce qu’ils font, que c’est un exutoire à leur créativité, voir une façon de vivre leur vie de rêve sur le stage et qu’ils rendent plein de femmes heureuses tout en se faisant de l’argent. Le job idéal. Ken et Andre parlent d’être des guérisseurs de l’âme et c’est pas loin de la vérité.

Je suis allée dans un bar de danseurs, j’ai eu droit à une danse privée. Et plus d’une décennie plus tard, j’ai encore de super souvenirs de Ricky le danseur qui a tellement eu d’effet sur ma cousine Michelle qu’elle a failli me casser les doigts à force de serrer ma main.

C’est dommage qu’il n’y ait pas ce genre de démonstrations des travailleuses du sexe au cinema. Les strip-teaseuses dans les films sont toujours des mères qui n’ont d’autre choix et qui se sentent coupable et dégradées par leur job. Ou des droguées qui se mettent nues pour leur fix. Et elles sont toujours en compétition les unes avec les autres. La société mets un énorme stigmate sur la sexualité professionnelle et c’est du gaspillage pur et simple. (billet à venir: la pute: pillier de société qui mérite votre RESPECT)

Si on cessait de voir les travailleurs du sexe comme de la vermine et le sexe comme dangereux, on serait beaucoup mieux comme société.

Mais ne me croyez pas sur parole, écoutez plutôt l’opinion d’un ancien danseur exotique:

wpid-https%3a%2f%2f36.media_.tumblr.com%2fed7ff727db45fbe5b7aca45262d65e6d%2ftumblr_nr2n4osfux1r83d7lo1_1280.png

Yep!

Matante Elise Out.

Vous avez une question dont vous voudriez que Matante discute? Quelque chose vous chicotte et vous aimeriez avoir une opinion ouverte et respectueuse? Écrivez à Matante, votre question sera traitée anonymement sur le blogue. Peu importe le sujet, je suis curieuse et j’aime aider. RealMatanteElise@gmail.com

Le Grand Visionnement 2015 Partie Cinq: This Means War / Star Trek : Nemesis / Warrior

Oh boy, pour une des rares fois dans ma vie, j’ai pas fini un film. Et je vous rappelles que vous vous adressez à une fille qui a regardé tous les Twilights sans vomir et qui regarde VOLONTAIREMENT Blade: Trinity à chaque fois qu’elle tombe dessus à la télé. Ryan Reynolds a cet effet sur moi.

Putain que j’ai hâte à la sortie de Deadpool. J’adore Deadpool.

Ok, je gaspille du temps parce que j’ai pas hâte de vous parler de:

This Means War (C’est la guerre)

J’AI DÉTESTÉ LES 30 MINUTES DE CE FILM QUE J’AI VU.

Non, je ne vous donne pas le nom de son personnage, je ne mets pas de photos, je ne vais pas perdre de temps a rechercher ce film merdique.

Pourtant, j’adore Chris Pine, Reese Witherspoon et, bien entendu Tommy, mais OH MON DIEU scénario cliché à mort et dialogues qui me donnent envie de vomir.

Je suis pas une grande fan de comédies romantiques, (sauf French Kiss, avec Meg Ryan et Kevin Kline et What’s your Number, avec Anna Farris et Chris Evans) mais je suis pas non plus allergique au genre.

Mais ce film… OUACHE!

Si vous me croyez pas, écoutez un petit british vous le dire. On sait tous que l’accent british vous rend automatiquement intelligent:

Ok, je savais bien qu’avec McG comme réalisateur, ça serait cliché et misogyne, mais je m’attendais pas à ce que ce soit complètement stupide. Et aussi creepy.

Un jour, peut-être, je me le taperai jusqu’au bout. Mais il va me falloir une bonne quantité d’alcool et je vais probablement passer mon temps à crier des insultes aux petites personnes qui bougent dans la boîte magique. Si vous avez de la chance, je vais me filmer en train de hurler après ma tv. Ça risque d’avoir plus de contenu et de QI que ce film.

Sur Netflix, si vous avez le cœur solide.

Passons au prochain.

Star Trek : Nemessis

Rôle: Shinzon

Shinzon

La première fois, mais non la dernière, que Tommy joue le rôle d’un sociopathe chauve.

Le film date de 2002, on a donc droit ici a baby Tom Hardy dans toute la gloire de sa carrière sur le point de s’effondrer à cause de la drogue. L’échec commercial du film, qui devait être son « big break » a déclenché la spirale infernale qui l’a mené en désintox.

Ce film est très bof, mais c’est surtout à cause du réalisateur. Tout ce que j’ai lu sur le film indique qu’il était la seule personne sur le plateau qui n’avait AUCUN intérêt dans Star Trek et qu’il se fichait pas mal de la série et des personnages. C’est une excellente façon de scrapper une franchise. Mission accomplie Stuart Baird, ton film est vraiment poche!

Mais je l’ai regardé au complet. Parce qu’au moins, le cast fait un effort. Hardy et Patrick Stewart en particulier, se démènent pour essayer de faire pousser des fleurs sur le tas de fumier, et leurs scènes ensemble sont intéressantes.

L’histoire est très compliquée, comme la plupart des Star Trek, mais en gros, Shinzon est un clone de Jean-Luc Picard qui a été créé par les romuliens dans l’espoir de faire éventuellement un swicharoo et avoir une taupe au sein de la Confédération.

Le plan a été abandonné et Shinzon, jeté aux oubliettes. Et maintenant, il est en quête de vengeance.

Et il y a aussi une scène de viol inutile dans ce film.

Ouais. Vous avez bien lu.

Une scène de viol qui n’était pas nécessaire.

Dans un film de Star Trek.

J’ai besoin d’une douche à l’eau de javel.

Fuck you Stuart Baird.

Le jeu de Tommy ici est un peu forcé, mais on voit quand même son talent. Il n’avait pas encore perfectionné son habileté pour le dosage émotif.

Ou c’est le réalisateur qui le poussait à en mettre plus que le client demande.

Ou c’est la coke qui jouait à sa place.

En tout cas, c’est pas sa meilleure performance, mais j’ai vu pire. À ne voir que si vous êtes un gros fan de Next Generation, et si c’est le cas, vous l’avez probablement déjà vu. Et vous l’avez trouvé poche.

Sur Netflix en anglais.

Passons maintenant à un des films sportifs préférés de mon frère Philippe (l’autre, c’est Slap Shot. Ne le jugez pas, c’est mes deux films sportifs préférés aussi!):

Warrior (Guerriers)

Rôle: Tommy Reardon

Warrior

Ah, un bel homme tatoué, matante aime… Il en a beaucoup plus maintenant, et je m’en plaint pas…

Ce film a valu une nomination aux Oscars comme acteur de soutien à Nick Nolte en 2011. Très mérité. C’est un excellent film.

Tommy Conlon est de retour à Pittsburg après avoir pris le large avec sa mère quinze ans plus tôt pour échapper à son père alcoolique et abusif. Il est maintenant un vétéran de la guerre en Irak et a pris le nom de jeune fille de sa mère. Son retour en ville est une occasion de joie pour son père Paddy (Nick Nolte), maintenant réformé et sobre. Sa joie va être vertement coupée par la froideur et le total désintérêt du fils prodigue à se rapprocher de lui. Tommy a souffert pendant ces 15 ans, souffert constamment et il n’est pas là pour soulager les remords de celui qu’il considère comme la source première de ses souffrances.

À Philadelphie, Brendan Conlon (Joel Edgerton), le frère aîné de Tommy, et sa femme Tess, n’arrivent pas à faire face aux dettes accumulées par les séjours à l’hôpital de leur fille cadette qui a eu des problèmes cardiaques, et ils sont sur le point de perdre leur maison. Brendan, un ancien combattant de la UFC, décide de remonter dans la cage pour se faire un surplus d’argent. L’école où il enseigne l’apprend et le suspend sans salaire pour le semestre. Brendan décide donc de se consacrer à temps plein aux MMA, pour la survie de sa famille et malgré la désapprobation de Tess.

Les deux frères entendent parler du tournoi de MMA Sparta, avec une cagnotte de 5 millions et tous les deux sont déterminés à gagner. Brendan, pour sa famille, et Tommy pour tenir la promesse qu’il a fait à Manny, son frère d’armes tombé au combat, qu’il prendrait soin de sa femme et des ses enfants s’il lui arrivait malheur.

Lors du tournoi, les fils de Paddy  se retrouvent dans une confrontation, d’abord verbale sur la plage à la veille du début des combats, puis physique lors de la Grande Finale. Brendan s’y est rendu à coup de stratégie et de prises de soumissions, Tommy à coup de rapidité et de puissance, c’est un putain de bulldozer humain.

La scène sur la plage est ma préférée et celle qui a déclenché un diatribe facebook comme matante en a la secret. En anglais, parce que j’ai vu le film en anglais et que je devais donc admonester Brendan dans sa langue, sinon, le ti monsieur dans la boîte magique m’aurait pas compris. (Logique de matante, essayez pas de comprendre.)

warrior cap

Ah Brendan, ton attitude me rappelles quelqu’un, et c’est venu me chercher. La preuve que le film est bien écrit avec des personnages vrais.

Les trois hommes de la famille Conlon combattent leurs démons. Ils ont tous des reproches et des regrets. Ce film est à propos de rédemption et de pardon, les combats ne sont que la trame de fond, mais les scènes dans la cage sont extrêmement bien faites. Et le meilleur montage d’entraînement, sur l’Hymne à la joie de Beethoven, au lieu d’une chansons pop générique.

Les performances de TOUS les acteurs sont absolument sans faute, Hardy, Edgerton, Nolte, Jennifer Morrisson qui joue Tess, et Frank Grillo (My Man Frank!), qui joue l’entraîneur de Brendan.

Le combat final est puissant et quand la musique commence à la fin du combat, je vous mets au défi de garder les yeux secs.

Hardy fait montre ici de tout son talent et de sa passion pour ses rôles. Sa transformation physique est impressionnante, il a l’AIR d’un bulldozer humain. Son attitude est rude et mauvaise. Il sue l’agressivité et la rancune par tous les pores de sa peau. Tommy a été trahi par les hommes de sa vie, il a perdu sa mère dans des conditions horribles, il a perdu la dernière famille qui lui restait quand Manny est mort. Il n’a plus rien à perdre et il se fout de tout. La scène aux machines à sous où il rentre verbalement dans Paddy et le démolit émotionnellement est frappante. On a mal pour le pauvre Paddy et on se dit qu’il faut VRAIMENT pas faire chier Tommy Reardon si on tient à la vie.

En anglais sur Netflix. Fortement recommandé.

Next: Mon personnage préféré de Tom (oui, je l’aime encore plus qu’Eames!)

Un billet sera entièrement consacré à The Drop.

Parce que j’en ai long à dire sur Bob Saginowski.

Et sur Rocco, le bébé pitbull tout petit et tout mignon.

La licorne facile.

Je me suis récemment fait accuser de défendre les filles faciles.

Euh, c’est pas vraiment l’accusation du siècle, ni une insulte, parce que c’est totalement vrai. Oh que oui Matante défend les filles faciles, et comment!

Je l’ai dit et je le répète, le féminisme auquel j’adhère est sexuellement positif. Je suis totalement contre les systèmes de pensée misogynes qui régulent la sexualité féminine en disant que la valeur d’une personne est en relation avec le nombre de partenaires sexuels qu’elle a eue dans sa vie. Plus précisément, que la valeur d’un homme augmente à chaque « conquête » et celle d’une femme baisse à chaque « reddition ». Je revendique le droit aux femmes d’avoir une sexualité désinvolte si elles le veulent et aux hommes d’avoir peu de partenaires si ça leur chante.

Parlons donc de la fameuse fille facile et du « danger » qu’elle pose à la société qui « justifie » toute la haine qu’on lui porte.

Alors, une fille facile, contrairement à une guidoune, ne fait pas que s’habiller sexy et flirter, elle livre la marchandise. On parles ici de la Marie-couches-toi-là. Celle qui, comme la rue Principale, se fait passer dessus par tout le monde.

Premièrement, des filles comme ça, c’est TRÈS rare. Oh ça existe, mais j’en ai pas encore rencontré qui n’avaient aucun standard et couchaient vraiment avec tout le monde. En général, même les filles les plus faciles que j’ai croisé dans ma vie avaient certaines exceptions. Mais mettons que cette Licorne cochonne existe vraiment. Quel serait donc le problème avec elle?

(Tous mes arguments valent aussi pour les « players » les hommes faciles, tant qu’ils ne sont pas des agresseurs sexuels déguisés. Consentement, consentement, consentement.)

1- Elle couche avec tout ce qui bouge.

Est-ce qu’elle viole qui que ce soit? Non? Ok, il est où le problème d’abord? Adultes consentants, donc c’est pas de vos affaires. Et en ayant plusieurs partenaires, elle acquiert de l’expérience et une bonne connaissance de son corps et ses désirs ce qui ne peux que lui servir dans le futur.

2- Elle va vous voler votre chum.

Non, elle cherche un trip de cul, pas un chum. Et si je reviens à l’argument des adultes consentant, ben, si elle couche avec votre chum, l’écœurant de l’équation c’est pas mal plus lui, et c’est tant mieux si elle vous a permis de voir son vrai visage tout de suite plutôt que dans 15 ans après trois enfants. Donc, merci fille facile!

3-Elle corrompt la jeunesse.

Là vous l’accusez de pédophilie et c’est un peu fort, on se calme calvaire!

4-Non, non! On veut dire qu’elle donne un mauvais exemple à la jeunesse.

Ah, ok, parce que c’est elle qui élève vos enfants! C’est elle qui leur apprend la différence entre le bien et le mal! Et cacher la sexualité aux enfant c’est la meilleure façon pour eux de prendre des décisions réfléchies et adultes par rapport à leur sexualité le moment venu. (je pense que je viens de péter mon sarcasme-o-mêtre)

Après tout, les endroits en Amérique du Nord où le taux de grossese chez les adolescentes est le plus élevé sont ceux où il n’y a pas d’éducation sexuelle dans les écoles. Et les endroits où il y a une éducation sexuelle complète, les jeunes perdent leur virginité en moyenne beaucoup plus tard.

Ce qui prouve que parler aux enfants du sexe les encourage à avoir du sexe jeune comment déjà?

5- Elle ne se respecte pas.

Expliquez-moi ça. Non sérieux, si vous mettez de côté l’idée qu’une femme n’a de valeur que lorsqu’elle est vierge, (parce que cibole on est en 2015, arrivez en ville) comment une femme qui couche avec plusieurs hommes ne se respecte pas? Je ne parles pas d’une victime d’abus, je parles d’une adulte qui a des relations sexuelles consentante avec plusieurs partenaires. Un gars qui fait la même chose est un player, il a la touch, c’est un séducteur, il a de la game. Mais une fille ne se respecte pas?

Moi je pense le contraire, elle respecte ses besoins et ses envies et elle découvre sa sexualité selon ses critères et non pas ceux de la société. Ses partenaires ne sont pas là pour lui enlever de la valeur, au contraire, ils lui font tous découvrir un nouvel aspect de sa sexualité, même une baise plate nous informe sur ce qu’on n’aime pas au lit.

6- Elle est pleine de maladies.

Qui vous a dit ça? Avez-vous son bilan médical?

Et si c’est le cas, c’est parce que les gars avec qui elle couche ne pensent pas à se protéger non plus, donc c’est un blâme qui se partage à deux. La contraception n’est pas l’obligation d’un seul partenaire et si tu couche avec une fille sans protection, ben assumes les conséquence comme un adulte. Anyway, les filles sexuellement aventureuses sont en général assez brillantes pour savoir comment éviter les MTS, probablement plus que celles qui se pensent tellement meilleures parce qu’elles ont acheté la bouillie sociale qui leur dit que le sexe est un acte à ne pratiquer qu’avec son « vrai amour » et que « quand on aime, on se fait confiance » donc on a pas besoin de se protéger.

6-Elle est incapable d’avoir une vraie relation.

Bullshit. La sexualité d’une personne est en constante évolution et une fille qui explore ses options n’est pas condamnée à passer sa vie en one night stands. Un moment donné, elle peut très bien changer d’avis et avoir envie d’un chum stable. Ou non, et c’est franchement pas un problème tant qu’elle ne fait de promesse à personne.

Le mythe de la Mauvaise Fille est un mécanisme patriarcal misogyne. C’est une facette très populaire du Girl Hate qui encourage les femmes à se voir comme des compétitrices pour les faveurs masculines. C’est une idée qui découle du mythe que les femmes bien n’aiment pas le sexe et qu’elles doivent limiter l’accès au sexe des hommes pour pouvoir les garder sous leur contrôle. Encore une fois, cette idée encourage aussi le préjugé que les hommes sont des animaux sans contrôle de leurs actions et que c’est donc aux femmes que revient toute la responsabilité de sauvegarder leur moralité en leur bloquant l’accès au sexe.

Ce mythe encourage l’idée que certaines personnes peuvent perdre leur titre d’humain décent parce qu’ils ont une sexualité active et consentante. Si une femme qui est étiquetée comme facile ne se respecte pas, on a pas à la respecter. Si elle est une conne qui couche avec TOUT LE MONDE elle n’as pas le droit de refuser. Si elle dit non, c’est une insulte personnelle et elle doit payer. Si elle se fait violer, c’est de sa faute.

Et on en reviens à mon cheval de bataille officiel, la culture du viol. Parce que le vrai danger du mythe de la fille facile, c’est que c’est une Licorne. La fille facile qui est vilipendée partout, elle n’existe pas. Il y a des filles qui ont une sexualité active, il y a des travailleuses du sexe, mais des filles qui ne disent JAMAIS non à personne, ça n’existe pas.

Insinuer qu’une fille couche avec tout le monde est par défaut un mensonge. Et ce mensonge est utilisé tellement souvent pour excuser des actes inexcusables. Retah Pearson, Audrey Potts et la victime de Stuebenville ont été traitées de filles facile pour justifier le viol qu’elles ont subi et pour essayer d’innocenter leurs agresseurs. L’un des auteurs du viol collectif à Delhi en 2012 a dit à une journaliste de la BBC que les filles bien ne se promènent pas dehors le soir, que les mauvaises filles ne devraient pas résister quand on les violent et qu’elles ne devraient pas dénoncer leurs violeurs, sinon, les hommes n’auront pas le choix que de les tuer pour éviter la prison.

Ça c’est l’extrême, mais c’est le même système de pensée.

Donc, si je trouve que votre insinuation que la voisine d’à côté ou « kkun qu’on connait » est une fille facile n’est pas du tout drôle, c’est pas que j’ai pas d’humour, c’est que c’est pas une joke, il y a des gens qui en sont morts.

Et tant que la « joke » servira aux mean girls et aux imbéciles pour se donner une simili supériorité morale, le mythe va se perpétuer et la sexualité va rester un tabou sale qui n’est que pour les personnes sans valeur. Et une personne sans valeur n’est qu’un objet, on a pas à lui demander son avis avant de s’en servir.

Oh que oui je défend les filles faciles. Il y a rien de mal à être une fille facile. Je les préfères 100 fois aux fausses prudes méchantes qui perpétuent la honte et utilisent l’humiliation comme une arme de destruction massive.

http://t.co/VyIahDVKJK

http://t.co/Pi9pNyjq8R

Vous avez une question dont vous voudriez que Matante discute? Quelque chose vous chicotte et vous aimeriez avoir une opinion ouverte et respectueuse? Écrivez à Matante, votre question sera traitée anonymement sur le blogue. Peu importe le sujet, je suis curieuse et j’aime aider. RealMatanteElise@gmail.com

Je suis grosse.

Non, non, je ne cherche pas à me faire rassurer, à me faire dire « ben non, t’es pas grosse », « il y en a des pas mal plus grosses que toi » ou autres trucs rassurants. Je suis grosse, c’est un fait.

Et alors?

Non, sérieusement. Je suis grosse.

Pis après?

Pensez-y un peu. En quoi mon surplus de poids influence la vie des autres?

Quand je me promène sur la rue et qu’en passant, un char me klaxonne et qu’un gars d’environ 17 ans se sort la tête et me crie « grosse torche, t’es grosse » qu’est-ce qu’il pense accomplir? Est-ce qu’il pense que je ne suis pas au courant?

Quand mes matantes pleines de bonnes intentions me disent de m’habiller lousse pour cacher mes bourrelets, à qui pensent-elles que ces conseils vont servir? À moi?

Je suis une grosse, une toutoune, une ronde, etc.

Et alors?

J’ai pris la décision il y a quelque temps d’assumer l’identité et de refuser de l’accepter comme une insulte. Parce qu’être grosse, ce n’est pas un problème.

L’IMC N’EST PAS UN INDICATEUR ULTIME ET INCONTOURNABLE DE BONNE SANTÉ.

UNE FEMME N’A PAS BESOIN D’ÊTRE MINCE POUR ÊTRE BELLE ET BIEN DANS SA PEAU.

J’AI L’AIR DONT J’AI ENVIE, PAS CELUI QUE LES AUTRES VEULENT QUE J’AIE.

Je m’habille de la façon qui me tente dans des vêtements dans lesquels je me sens confortable. J’ai un taux de cholestérol pratiquement normal. Je fais du yoga et je marche. J’essaie de bien manger.

Je suis grosse, je le sais, et c’est absolument correct.

Si mon apparence vous déplaît, regardez ailleurs.

Vous avez une question dont vous voudriez que Matante discute? Quelque chose vous chicotte et vous aimeriez avoir une opinion ouverte et respectueuse? Écrivez à Matante, votre question sera traitée anonymement sur le blogue. Peu importe le sujet, je suis curieuse et j’aime aider. RealMatanteElise@gmail.com